Chercheurs en ville: Philippe Portier et la laïcité

Chercheurs en ville: Philippe Portier et la laïcité

Le concept de laïcité traverse l’histoire de France depuis plus d’un siècle, avec des fortunes diverses, mais toujours passionnelles. Il a connu de nombreuses évolutions, épousant les combats de la République et nourrissant les controverses sur la place du fait religieux dans la vie publique. Philippe Portier, sociologue et historien des religions, est l’un des meilleurs spécialistes français de cette question. Il était l’invité de l’émission Chercheurs en ville diffusée fin avril sur Canal B. Durant une heure, avec érudition et pédagogie, il a répondu à nos questions et à celles du politologue Christian Le Bart, de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne. Une émission à écouter ici en intégralité.

Fondements historiques et enjeux politiques

Dépassant l’anecdotique, Philippe Portier  expose ici les fondements historiques de cette valeur de la République. Il montre comment cet élément complexe a évolué tout en cristallisant les tensions depuis les 30 dernières années. Dans un second temps, il revient sur la place de la laïcité dans le débat politique actuel.

Philippe Portier est, depuis 2007, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Paris-Sorbonne), où il occupe la chaire « Histoire et sociologie des laïcités ». Depuis 2008, il est directeur du Groupe Sociétés, Religions, Laïcité. Il a publié en 2016 L’État et les religions en France, une sociologie historique de la laïcité (PUR).

À noter que cet enregistrement a été réalisé début avril, avant le premier tour de l’élection Présidentielle.

Un séminaire laïcité à l’EHESP

Pour les Rennais qui s’intéressent à cette question de la laïcité, sachez encore que Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité, inaugure à l’EHESP (École des hautes études en santé publique) un séminaire laïcité pour les professionnels et futurs professionnels en santé publique, mardi prochain 2 mai 2017.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *