Les ODD: l’importance d’une approche transversale en temps de pandémie

Les ODD: l’importance d’une approche transversale en temps de pandémie

Lorsqu’on évoque les questions de Responsabilité sociétale des entreprises, un autre acronyme de trois lettres se glisse souvent dans la conversation : les ODD, ces 17 objectifs de développement durable proposés par les Nations-Unies. Cette approche globale, qui vise à combattre la pauvreté dans le monde et à réduire les inégalités, au travers d’actions concrètes, prouve que la RSE doit être envisagée dans une logique transversale. Un parti-pris complexe, mais stimulant, à l’heure où la pandémie du Covid-19 nous oblige à repenser en profondeur nos organisations.

Vous qui lisez ces lignes, vous êtes sans doute, comme près de 3 milliards d’humains (!) sur cette planète, assignés à domicile par ce satané virus, essayant tant bien que mal de poursuivre une activité professionnelle à distance, si toutefois vous êtes éligible au télétravail. Sans le savoir peut-être, vous expérimentez en direct une notion au cœur de la RSE : la transversalité des enjeux. Je m’explique : depuis quinze jours, plus personne ne peut affirmer que nous vivons en silo, avec des activités cloisonnées, entre le travail, la maison, l’éducation des enfants, la santé, la culture… Tous ces ingrédients indispensables à la vie humaine se trouvent à présent condensés (voire confinés) dans un espace-temps forcément étriqué.

Le rapport avec la RSE ? Prenez le télétravail. Le Covid-19 a contraint de très nombreuses entreprises et organisations à mettre en place, souvent dans l’urgence et sans préparation, des solutions de travail en situation de confinement pour leurs salariés. On savait déjà qu’en temps normal, cette démarche prenait du temps et bousculait les habitudes, nécessitant de s’interroger en amont et de manière participative sur les sens des actions de chacun, le lien de subordination, le degré d’autonomie souhaité ou subi, le matériel utilisé et les formations nécessaires… Avec la mise sous cloche brutale de pans entiers de l’économie, des millions de salariés expérimentent de la manière la moins confortable qui soit une sorte de situation bricolée à la hâte où difficultés de connexion informatique et de concentration intellectuelle se conjuguent, souvent pour le pire.

Interactions permanentes

Que nous dit la RSE par rapport à cette situation complexe ? Que les cinq piliers qui la constituent ne fonctionnent pas de manière autonome et déconnectée, mais au contraire en interactions permanentes. En clair, que l’économique, le social, la gouvernance, l’environnement et le territoire doivent être appréhendés de manière simultanée. C’est dans cette approche transversale, finalement, que réside la puissance de la démarche. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les nombreuses initiatives solidaires qui fleurissent depuis le confinement, de la part d’individus, mais aussi d’organisations, publiques ou privées.

Ainsi, depuis quelques semaines, de très nombreux exemples nous sont donnés de la part d’entreprises de toutes tailles qui cherchent le meilleur moyen d’être fidèle à leur raison d’être et à leur mission dans cette période inédite. C’est cette PME de la plasturgie qui se reconvertit dans la production de visières de protection en plexiglas pour les personnels de caisses en supermarché, c’est cette enseigne de pizzas qui livre gratuitement le personnel soignant de l’hôpital voisin, c’est ce fabricant de produits cosmétiques qui adapte en un temps record ses lignes industrielles pour remplir des flacons de solutions hydroalcooliques… À travers ces quelques exemples, c’est une nouvelle société qui s’esquisse, fondée sur le lien, l’attention, la proximité.

Lire la suite sur la page Linkedin de BàM!: https://www.linkedin.com/pulse/les-odd-limportance-dune-approche-transversale-en-temps-debontride/?trackingId=Fs8SC7GQVKXq8aOWuPjlaw%3D%3D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.